FEU DE PAILLE POUR LES CHUMS by Marie-Claude Lepiez – Galerie Jano Lapin
FEU DE PAILLE POUR LES CHUMS by Marie-Claude Lepiez

FEU DE PAILLE POUR LES CHUMS by Marie-Claude Lepiez

Marie-Claude Lepiez

Price $1,400.00 Sale

24 x 3 pouces (2020)
Porcelaine trouvée dans la rue, coton, acrylique, airbrush, fils électriques, moteur, plastique, variateur de vitesse, sensor, paille.

« Cette sculpture représente un couple, deux personnages qui se seraient échappés de leur château pour aller « rocker » ailleurs. Le violon classique c’est transformé en violon électrique et son archet en allumette. Ils jouent sur une montagne de paille et la femme transporte dans son sac à commissions quelques allumettes de surplus. Le sas est fait main et il y est inscrit le mot « stoner » à l’arrière. Cette dernière suit aussi le rythme de son acolyte en faisant un mouvement avec sa main en forme de corne du diable, le signe heavy-metal ou du punkrock! Une mixité entre les objets précieux d’époque comme les porcelaines Capodimonte et la culture underground actuelle »

//Marie-Claude Lepiez vit et travaille à Montréal. Elle détient un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (2010) et vient tout juste de compléter sa maîtrise en arts visuels à l’Université Concordia à Montréal (2021). Son travail a été présenté dans le cadre d’expositions solo à L’Écart à Rouyn-Noranda (2019) ainsi qu’à Caravansérail à Rimouski (2020). Il a aussi été présenté dans le cadre d’expositions collectives à Montréal à DHC/ART (2009), à la Galerie du Viaduc et à la Galerie Leonard & Bina Ellen (2019).

Issue de la micro-génération Xennials, je jongle avec mes souvenirs personnels provenant de cette période au carrefour de deux générations; je tente de recréer le glitch occasionné par la fusion de la vie analogue et l’omniprésence technologique d’aujourd’hui. Je m’intéresse à l’information perdue ou transformée à l’intérieur de cet espace-temps.

La confrontation des époques, des codes, des différentes idées et cultures m’amène de façon irrévérencieuse à questionner certains préjugés. Intégrer et juxtaposer des éléments ou des traditions classiques dans un monde contemporain me permettent de remanier l’histoire et d’en créer une nouvelle. C’est comme une sorte de poésie futile, urbaine et metal où la temporalité devient ambigüe et les souvenirs d’un passé se transforment en futur incertain. C’est sur ces pistes de mixité, d’intégration et de juxtaposition que je poursuis mes recherches.