Réciprocité par Nicolas Ranellucci – Galerie Jano Lapin
Réciprocité par Nicolas Ranellucci

Réciprocité par Nicolas Ranellucci

Nicolas Ranellucci

Price $350.00 Sale

Acrylique sur bois, chaîne d'argent, rose trémiaire séchée(2021)
10 x 12 "

//Né en 1983, Nicolas Ranellucci vit et travaille à Montréal. Il est titulaire d'un baccalauréat en Arts visuels et médiatiques ainsi que d'un certificat en Arts plastiques de l'Université du Québec à Montréal. Ses travaux portent sur les possibles narrations qui émergent de lieux improbables ; ainsi, il cherche à investir des événements qui semblent surgir d'une dimension qui nous est étrangère. Récipiendaire de la Bourse d'excellence en peinture de la Fondation Mc Abbie et finaliste au Concours de peintures canadiennes de RBC, Nicolas Ranellucci a présenté son travail lors d'expositions solos et collectives, tant au Québec que dans le reste du Canada.

Dans sa démarche, Ranellucci interroge à travers la fabrication de récits visuels les rapports de coexistence entre les humains et les objets du quotidien, afin de saisir leur essence et d’imaginer leur potentielle transformation. Bien que la peinture occupe une place centrale dans sa pratique (elle incarne, par sa matérialité, l’espace de flottement entre le réel et l’imaginaire), l’emploi d’autres médiums tels l’installation, le collage et la photographie lui permettent d’étayer sa réflexion sur les territoires de l’intime et de jouer avec ses possibles variations. En explorant les paysages imaginaires qui nous habitent et que nous habitons, il cherche à créer des tensions entre les différentes pratiques et à produire des couches de lecture aussi complexes et variées que les rapports que nous entretenons à notre propre existence. Ainsi, ses peintures sont autant d’exercices de réappropriation du monde où l’objectif est d’ouvrir la voie vers un ailleurs habitable afin que le spectateur se retrouve devant quelque chose de reconnaissable qui lui parle de qui nous sommes à titre d'humain, d'où nous venons, de cette part d'émerveillement qui se perd parfois dans le mouvement de la vie courante ; un monde où une maison est certes une maison, une chaise une chaise, mais où la maison et la chaise sont aussi des entités inclassables, des terrains de jeux, des mondes dans le monde.

//Born in 1983, Nicolas Ranellucci lives and works in Montreal. He holds a Certificate and a Bachelor of Visual and Media Arts from l’Université du Québec à Montréal. He has won an excellence award in painting in 2010 from the McAbbie Foundation and in 2012 was among the finalists of the RBC Canadian Painting Competition. Since 2014, his work was shown, among others, at the Artists’ Centre AXENEO 7, at Galerie d’art Outremont as well as at Caravansérail artist center. In 2020, he will present an installation at ‘Langage Plus’  named  Les deux Soleil in Alma, Saguenay. His work can be found in many public and private collections in Quebec, Canada, and Europe.

In his approach, Ranellucci questions through the creation of visual stories the relationships of coexistence between humans and everyday objects, in order to grasp their essence and imagine their potential transformation. Although painting occupies a central place in his practice (it embodies, by its materiality, the floating space between the real and the imaginary), the use of other mediums such as installation, collage and photography allow him to support his reflection on the intimate territories and to play with its possible variations. By exploring the imaginary landscapes that inhabit us and that we inhabit, he seeks to create tensions between different practices and to produce layers of reading as complex and varied as the relationships that we maintain with our own existence. Thus, his paintings are so many exercises of reappropriation of the world where the objective is to open the way towards a habitable elsewhere so that the spectator finds himself before something recognizable which tells him about who we are as a human, where we come from, this part of wonder which is sometimes lost in the movement of everyday life; a world where a house is certainly a house, a chair a chair, but where the house and the chair are also unclassifiable entities, playgrounds, worlds in the world.