Être ailleurs n'est pas un remède by Charlotte Lehoux – Galerie Jano Lapin
Être ailleurs n'est pas un remède by Charlotte Lehoux

Être ailleurs n'est pas un remède by Charlotte Lehoux

Charlotte Lehoux

Price $0.00 Sale

Medium: Film photography, printing

Being Elsewhere Is Not a Remedy is a poetic and photographic exploration of remoteness, and a questioning of identity on the feeling of belonging to a place. This project was born from a four-month stay in Rimouski, at the bottom of the river, and wandering far from the city. From this distance reflections emerged from the fact of being far away; far from once city, far from once bearings. Being elsewhere is not a cure is therefore a meditation on the condition of being elsewhere, elsewhere at home. What defines belonging to a place? Can we feel at home while being bored of home? How to bring together these so different places that tug at us, that attract us to better repel us? Through the juxtaposition of images captured in this elsewhere and short poems inspired by this particular state of belonging-alienation, the artist offers a testimony to the "sickness of the city", but also to the beauty of being far away, of to be bored, to be badly and well at the same time in a place which belongs to us, but not completely. The whole therefore takes the form of a story in five images, and in a few sentences, placed one after the other, the story of a summer elsewhere, the story of a summer at home. 

Medium: Photographie Argentique, impression

Être ailleurs n’est pas un remède est une exploration poétique et photographique de l’éloignement, et un questionnement identitaire sur le sentiment d’appartenance à un lieu. Ce projet est né d’un séjour de quatre mois à Rimouski, dans le bas du fleuve, et d’errances loin de la ville. De cet éloignement sont nées des réflexions tirées du fait d’être loin; loin de sa ville, loin de ses repères. Être ailleurs n’est pas un remède se veut donc une méditation sur la condition d’être ailleurs, ailleurs à la maison. Qu’est-ce qui défini l’appartenance à un lieu ? Peut-on se sentir chez-soi tout en s’ennuyant de chez-soi ? Comment réunir ces endroits si différents qui nous tiraillent, qui nous attirent pour mieux nous repousser ? Par la juxtaposition d’images capturées dans cet ailleurs et de courts poèmes inspirés de cet état particulier d’appartenance-aliénation, l’artiste propose un témoignage du « mal de la ville », mais aussi de la beauté d’être loin, de s’ennuyer, d’être mal et bien à la fois dans un lieu qui nous appartient, mais pas complètement. Le tout prend donc la forme d’une histoire en cinq images, et en quelques phrases, placées l’une à la suite de l’autre, l’histoire d’un été ailleurs, l’histoire d’un été chez-soi.

 

Ces oeuvres ne sont pas disponibles à la vente sur cette plateforme, merci de votre compréhension

 

These artworks are not available for sale on this platform, thank you for your understanding